Comment voyager sans passeport ?

Nous avons toujours su que le passeport est le document par excellence qui permet de vous identifier lorsque vous êtes à l’extérieur de votre pays, mais pouvez-vous voyager sans lui ? Voici ce que vous devez savoir…

Il est possible de voyager sans passeport, à condition de se rendre dans des pays qui vous autorisent à voyager uniquement avec votre carte d’identité ou votre DNI. Dans le cas de l’Amérique du Sud, vous pouvez voyager avec ce document si vous êtes un ressortissant de l’un des pays membres de la CAN (Communauté andine) ou du groupe MERCOSUR (Marché commun du Sud) et que vous souhaitez visiter l’un des pays qui composent ces groupes. Par conséquent, vous serez en mesure de voyager vers : Argentine, Bolivie, Brésil, Colombie, Équateur, Paraguay, Pérou et Uruguay, en utilisant uniquement votre carte d’identité ou votre passeport.

Avant de vous donner un aperçu complet des destinations où vous pouvez vous rendre sans visa ou même sans passeport, nous tenons à souligner qu’un passeport français vous permet de voyager dans 172 pays sans visas.

Nous vous rappelons également que cet article n’a qu’une valeur informative et que les documents requis pour se rendre dans un pays étranger peuvent être modifiés à tout moment. Nous vous conseillons donc de toujours consulter, avant votre départ, le site Viaggiare Sicuri du ministère italien des Affaires étrangères, qui est constamment mis à jour sur le sujet.

Dans quelle destinations le passeport n’est pas requis ?

Carte des destinations où le passport n'est pas requis

En Europe :

Une simple carte d’identité (valable pour voyager à l’étranger) suffit et vous n’avez pas besoin de passeport pour vous rendre dans les pays de l’Union européenne qui, comme la France, adhèrent aux accords de Schengen.

Les cartes d’identité sont également acceptées au Royaume-Uni et en Irlande (qui, bien que pays de l’UE, n’ont pas adhéré à l’accord de Schengen) et dans les pays européens non membres de l’UE suivants : Andorre, Bosnie, Cité du Vatican, Norvège, Islande, Suisse, Monaco, Saint-Marin et Serbie.

Dans le reste du monde :

Les citoyens de l’UE peuvent également voyager avec une simple carte d’identité dans certaines dépendances territoriales non communautaires de l’Espagne et du Portugal.

Outre les îles Canaries déjà mentionnées, il y a les Açores et Madère, qui sont situées dans l’océan Atlantique mais appartiennent politiquement au Portugal.

Visa touristique (VISA)

Un passeport en cours de validité est nécessaire pour voyager dans d’autres pays du monde, mais depuis quelques années, de moins en moins de pays exigent un visa (ou visa) de tourisme, qui est requis en plus du passeport, pour permettre aux visiteurs étrangers d’entrer sur leur territoire.

Si nécessaire, le visa doit être demandé auprès des bureaux diplomatiques en Italie du pays que vous avez l’intention de visiter.

Vous trouverez ci-dessous les principales destinations pour lesquelles un visa (et donc aussi un passeport) est requis :

  • Australie (visa valable 90 jours) ;
  • Chine (validité du visa : de 3 à 6 mois) ;
  • Égypte (validité du visa : 30 jours) ;
  • Japon : obligatoire uniquement pour les séjours de plus de 90 jours ;
  • Inde (validité du visa : 90 jours) ;
  • Russie (validité du visa : 30 jours) ;
  • États-Unis : le visa n’est pas obligatoire, mais il est nécessaire d’obtenir l’autorisation ESTA (Electronic System for Travel Authorization), qui doit être demandée en ligne, au moins 72 heures avant le départ, sur le site ESTA ;
  • Afrique du Sud (validité du visa : 90 jours) ;
  • Thaïlande : obligatoire uniquement pour les séjours de plus de 30 jours.
personne prenant l'avion à l'aéroport

Les Vénézuéliens

Dans le cas du Venezuela, certains pays font des exceptions, d’autres non. Par conséquent, si vous êtes vénézuélien, vous devez vous renseigner auprès du consulat du pays dans lequel vous souhaitez vous rendre pour savoir si vous pouvez voyager uniquement avec votre carte d’identité.

Pour les Vénézuéliens qui souhaitent se rendre au Pérou, un visa humanitaire est nécessaire.

Vu d'un couché de soleil sur la plage

Si l’on considère que « OUI » vous pouvez voyager dans les pays d’Amérique du Sud sans passeport, que devez-vous faire pour éviter tout problème lors de votre voyage ?

Bien que le fait de voyager uniquement avec une carte d’identité ou un DNI dans les pays mentionnés soit le résultat d’un accord entre ces derniers, il n’est souvent possible de le faire qu’en voyageant par voie terrestre, mais pas en passant par les aéroports. Avant de commencer votre voyage, vous devez donc vous informer sur les règles ou les lois de chaque pays.

Sachant cela, vous devez garder à l’esprit que : pour vous déplacer dans les pays de la CAN ou du MERCOSUR, vous devrez demander la carte migratoire andine. Il s’agit d’un document obligatoire qui vous permettra d’entrer et de sortir de ces territoires sans aucun problème.

L’agent d’immigration y inscrira le nombre de jours que vous pourrez rester dans ce pays particulier. Il s’agit donc d’un document qui légalise votre séjour à titre temporaire et vous donne uniquement le statut de touriste. Si vous souhaitez résider dans un pays spécifique, vous devrez demander un visa, qui nécessitera la présentation de votre passeport.

Qu’est ce que la Carte de migration andine (TAM)

Il est important de préciser que des pays comme la Colombie, l’Équateur et le Pérou ont adopté de nouvelles mesures migratoires concernant l’utilisation des passeports, en raison de la grande vague de Vénézuéliens qui traversent les frontières, en raison de la grande crise que connaît leur pays.

A) Colombie : Il a été annoncé que le gouvernement autorisera l’entrée et la sortie des Vénézuéliens dont le passeport a expiré depuis deux ans au maximum, ainsi que la délivrance et le renouvellement des visas nécessaires pour rester dans le pays.

B) Équateur : Depuis le 18 août 2018, l’Équateur a commencé à exiger l’utilisation d’un passeport valide, en établissant 4 exceptions :

  • Le passeport ne sera pas exigé pour les mineurs, les enfants et les adolescents qui arrivent dans ce pays avec leurs parents ou tuteurs, mais ces derniers devront le porter. Ce document doit être valide et en vigueur. Ils doivent également prouver le lien de filiation qu’ils ont avec le mineur.
  • Les couples qui se sont mariés et qui sont munis d’un document le certifiant pourront entrer en Équateur si au moins un des membres du couple possède un passeport valide et en cours de validité.
  • Le passeport ne sera pas exigé pour les citoyens vénézuéliens qui se trouvaient en Équateur avant le 18 août et qui sont en cours de regroupement familial.
  • Les passeports ne seront pas exigés pour les personnes cherchant refuge.

4 Exceptions :

Le certificat de casier judiciaire ne sera pas exigé dans les situations suivantes :

(a) Les personnes qui sont des parents, jusqu’au deuxième degré de consanguinité ou d’affinité, de citoyens équatoriens résidant en Équateur.

(b) Les personnes titulaires d’un visa de résidence en Équateur en cours de validité et en cours de validité.

(c) Les citoyens étrangers de tout âge qui sont en transit en Équateur et qui ont un visa de résidence de leur pays de destination.

(d) Cas exceptionnels déterminés par les autorités de contrôle des migrations ou à la demande du directeur de la mobilité humaine.

Escalator dans un aéroport

Note : La loi accorde 6 mois, à ceux qui sont déjà en Equateur, pour régulariser leur condition migratoire.

C) le Chili. Il exige également un visa pour les Vénézuéliens qui veulent entrer sur son territoire, mais il accepte les passeports périmés pour une durée maximale de 5 ans.

D) Pérou. Les Vénézuéliens devront être munis d’un passeport et d’un visa à partir du 15 juin 2019.

Dans le cas des 3 pays, cette mesure ne s’applique qu’aux Vénézuéliens, en partant du principe que le Venezuela s’est retiré de la CAN et a été suspendu du MERCOSUR, outre le fait que la carte d’identité portée par ces citoyens n’offre aucune mesure de sécurité, ne permettant pas aux autorités d’immigration de confirmer si ces personnes ont un casier judiciaire ou sont recherchées par Interpol.

Si vous envisagez de vous rendre dans ces pays, pensez à vous informer sur les procédures nécessaires pour pouvoir y séjourner légalement. Cela vous permettra d’éviter des revers inutiles.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s