Quelles sont les meilleures destinations écologiques ?

Malgré tous ses effets dévastateurs, le coronavirus a une utilité : il donne à notre planète un moment pour se remettre des dégâts qu’elle a subis. Le ciel est plus clair, les canaux et les rivières sont plus propres, les animaux et les plantes sauvages prospèrent. Toutefois, cette nécessaire réduction des niveaux de pollution ne durera probablement pas longtemps lorsque « les choses seront revenues à la normale ».

C’est à nous de protéger notre environnement – dans notre vie quotidienne et lors de nos aventures à l’étranger. La bonne nouvelle est la suivante : Il existe de nombreux pays qui font des efforts pour devenir plus écologiques. Si vous êtes un voyageur passionné et que vous voulez faire la différence en même temps, jetez un coup d’œil à ce Top 5 des meilleures destinations écologiques !

Top 5 des meilleures destinations écologiques

D’Aruba à l’Arctique, ces destinations font des pratiques environnementales une partie de leur attrait.

Évasion sur les îles

Le Bucuti & Tara Beach Resort d’Aruba s’étend sur 14 hectares d’une magnifique plage de sable blanc. Nommé hôtel le plus durable du monde par Green Globe, une agence de certification de la durabilité basée à Los Angeles, le Bucuti & Tara est devenu l’an dernier le premier complexe hôtelier neutre en carbone des Caraïbes. Grâce à la plus grande installation de panneaux solaires autorisée par le gouvernement d’Aruba, à des appareils à haut rendement énergétique et à l’achat de crédits carbone auprès d’un parc éolien local, le complexe a pu réduire ses émissions de gaz à effet de serre à zéro. Les clients reçoivent une gourde d’eau réutilisable et sont invités à participer au nettoyage mensuel des plages.

Plage paradisiaque avec des palmiers

Croisière durable

Face à l’augmentation de la demande, le secteur des croisières a été critiqué pour son impact sur l’environnement. Intrepid Group, une société basée en Australie qui exploite plusieurs marques, dont Peregrine Adventures, est neutre en carbone depuis 2010 grâce à des projets de compensation carbone. Leur croisière durable de neuf jours en Thaïlande, par exemple, emmène les passagers vers de petites îles au large de la côte ouest, où l’on peut nager dans la mer d’Andaman, puis dîner avec les habitants des villages. Pour promouvoir les croisières durables, Peregrine utilise des bateaux plus petits qui accueillent chacun un maximum de 50 passagers. La compagnie a banni tous les plastiques à usage unique de ses croisières et s’approvisionne localement pour 90 % de la nourriture de chaque voyage.

Voyager en croisière dans l'océan Atlantique

Aventure dans la nature

Il y a peu de choses plus typiquement canadiennes que de pagayer dans les eaux locales. L’entreprise familiale Owl Rafting enseigne à ses clients les subtilités du rafting en eau vive, la finesse du canoë et l’importance des voies navigables du pays. L’entreprise possède deux sites : l’un à Ottawa, l’autre juste à l’est du parc Algonquin. Les deux sites s’engagent à adopter des pratiques écologiques, notamment dans la façon dont ils préparent et achètent les aliments et dans le fonctionnement quotidien de leurs écolodges.

Chalet en bois au bord de l'eau

L’arctique épique

Le Seal River Heritage Lodge est l’écolodge phare du tour-opérateur Churchill Wild, où vous pourrez vivre des safaris dans l’Arctique. La plupart des excursions quotidiennes se font à pied afin de minimiser l’impact sur l’environnement et les interférences avec la faune. Le lodge fonctionne principalement à l’énergie solaire, utilise des systèmes de recyclage des eaux grises, applique un programme strict de gestion des déchets, de l’eau et du compost, et propose des produits locaux ainsi que des produits biologiques cultivés dans une serre récemment construite dans le sud de la province.

Aurore boréale en Islande

Une place au paradis

Faire un « tour vert » peut ne pas sembler une priorité après avoir fait le long voyage jusqu’à Tetiaroa, un atoll situé non loin de Tahiti, dans le Pacifique Sud. En Polynésie française, la climatisation représente 60 % de la facture d’électricité des complexes hôteliers ; le Brando utilise la climatisation à l’eau de mer, de l’eau réfrigérée provenant des profondeurs de l’océan, comme source de refroidissement pour ses 35 villas. Le Brando possède le plus grand champ solaire du pays, qui produit deux tiers de l’énergie de l’île. Un générateur, alimenté par de l’huile de noix de coco et d’autres biocarburants, est utilisé de minuit à 8 heures du matin. L’eau de pluie est collectée et utilisée pour la lessive, le verre est broyé et utilisé dans des projets de pavage et le programme de compostage connaît un tel succès que le complexe vend son surplus à une entreprise de Tahiti.

Homme que se balance sur une corde

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s