Où se trouve la meilleure bière du monde ?

Lorsque Garrett Oliver affirme que la bière est aussi vieille que la civilisation elle-même, il ne plaisante pas. C’est peut-être pour cela que, contrairement aux Jeux olympiques ou à la Coupe du monde, la suprématie mondiale de la bière est difficile à quantifier lorsque les frontières sont remises en question. Si vous regardez le volume de production pur, la Chine est numéro un. Si vous regardez les chiffres de consommation par habitant, c’est la République tchèque.

Mais si l’on s’intéresse à la qualité, à l’innovation et à la scène globale, les chiffres sont loin d’être les seuls éléments à prendre en compte, surtout si l’on considère l’évolution rapide du secteur au cours de la dernière décennie. Nous avons consulté les registres de statistiques, les publications de classement critique, les livres d’histoire et les bars (évidemment) pour dresser une liste des pays qui font le plus honneur à la bière de nos jours.

Comptoir d'un bar avec différentes bières pression

13. Irlande

Bien sûr, boire de la bière dans un pub est l’une des premières choses qui vient à l’esprit lorsqu’on décrit la culture irlandaise. Et si le pays se classe au sixième rang pour la consommation de bière par habitant, l’explosion du nombre de brasseries en Irlande est récente. Il y a moins d’une décennie, cinq brasseries seulement contrôlaient le marché, mais aujourd’hui, ce nombre atteint 50. De nouveaux venus comme le White Hag, la brasserie Galway Bay et Trouble Brewing ouvrent la voie à la bière artisanale adulée par la critique dans l’île d’émeraude. En 2013, le gouvernement a fait un pas de plus en promulguant de nouvelles lois qui créent des incitations et offrent une formation aux brasseurs en herbe, ce qui garantit à peu près que la tendance à la croissance se poursuivra.

12. La Nouvelle-Zélande

La chance agricole de la Nouvelle-Zélande a contribué à faire de ce pays l’un de ceux qui connaissent la plus rapide ascension dans le monde de la brasserie. Déjà connus pour leur production d’orge, leurs variétés indigènes de houblon aux arômes d’agrumes jouent désormais un rôle important dans leur capacité à concurrencer certains des brassins américains les plus populaires – et, dans un nombre croissant de cas, les meilleurs – à base de houblon sur le marché. Mais il n’y a pas que les IPA : les microbrasseries kiwis Yeastie Boys, 8 Wired, Liberty Brewing, Tuatara Brewery et Moa Brewing, adorées dans le monde entier, ont vu leur popularité exploser pour tous les styles de bière, des saisons aux stouts.

11. Suède

La culture de la bière en Suède a commencé à exploser malgré elle : les lois locales interdisent la vente de bière au détail d’un taux d’alcoolémie supérieur à 3,5 % en dehors des magasins contrôlés par l’État, ce qui signifie que les brasseries artisanales locales ont peu d’endroits où stocker leurs brassins dans le pays. En apparence, de nouvelles brasseries apparaissent et attirent l’attention internationale, notamment Nya Carnegiebryggeriet, une brasserie sœur ouverte en partenariat avec Brooklyn Brewery. En outre, les bars à bière de classe mondiale du pays, qui proposent certaines des listes de bières internationales les plus variées (le pays est le deuxième, après le Canada, pour les importations de bières américaines), aident les Suédois à compléter leur consommation d’alcool.

10. Italie

En raison de sa situation au cœur du pays des vins, des retards politiques et de l’incroyable pouvoir de lobbying de l’industrie du vin sur le gouvernement, les brasseurs n’ont eu que peu ou pas de soutien pour encourager la culture de la bière. Malgré cela, les choses se sont nettement améliorées au cours des quinze dernières années, avec un véritable boom des microbrasseries. Des brasseurs de renommée locale et internationale tels que del Ducato, LoverBeer et del Borgo inaugurent une ère de changement avec des approches complexes et innovantes des styles traditionnels, sans être entravés par une tradition brassicole de base. On peut s’attendre à ce que tout le potentiel de la bière italienne se concrétise dans les années à venir, mais, même aujourd’hui, elle est de premier ordre.

Plateau avec des la viande, des légumes et de la bière

Norvège

Une grande partie de la culture de la bière consiste à apprécier les bières d’ailleurs, et les bars à bières norvégiens ont une étrange capacité à établir certaines des meilleures listes de la planète. Cela a contribué à stimuler un mouvement artisanal dans le pays, avec des brasseries comme Nogne Ø qui ont ouvert la voie à de jeunes entreprises. RateBeer a inclus Fjell Bryggeri et Lindheim Ølkompani parmi les meilleures nouvelles brasseries du monde en 2015, les plaçant à égalité avec les États-Unis en tête de liste.

Pays-Bas

La réputation internationale des Pays-Bas en matière de bière repose principalement sur Heineken (et la brasserie filiale Amstel), mais il se passe beaucoup de choses sous le coffre ces jours-ci : La Hollande abrite deux des dix brasseries trappistes désignées dans le monde (les seules autres se trouvent en Belgique, en Autriche et aux États-Unis), et elle abrite une culture de la bière florissante avec des bars et des salles d’attente de classe mondiale dans tout le pays. Les microbrasseries Brouwerij Emelisse et Brouwerij de Molen sont les petites brasseries les plus appréciées par la critique en Hollande ces temps-ci et figurent régulièrement sur les listes mondiales de bières.

Canada

Pendant des années, la tradition de la bière au Canada n’a guère dépassé le stade des lagers pâles produites en masse par les macro-brasseurs. Mais, à l’instar de ses voisins du Sud, le Canada a connu une première vague de brasseries artisanales au début des années 80, qui s’est poursuivie jusqu’à aujourd’hui. Le Québec peut se prévaloir de certaines des premières et des plus vives acclamations internationales pour ses bières d’inspiration belge : près de la moitié des bières les mieux cotées du pays proviennent de la province, notamment Unibroue, Dieu du Ciel et McAuslan. Ajoutez à cela quelques bars à bière de classe mondiale d’un bout à l’autre du pays et des microbrasseries en plein essor, comme le Bellwoods de Toronto et le Parallel 49 de Colombie-Britannique, et vous obtenez une culture de la bière qui peut rivaliser à l’échelle mondiale.

Japon

En tant que pays connu pour l’attention qu’il porte aux détails de la production, il n’est pas surprenant que la grande bière au Japon soit loin d’être une réflexion après coup. Connues dans le pays sous le nom de ji-biru (« bière locale ») ou de kurafuto bia (« bière artisanale »), les microbrasseries ont pris leur essor depuis le milieu des années 90, lorsque les restrictions gouvernementales sur les quantités minimales de bière ont été assouplies. Depuis lors, il n’y a pas eu de limite aux styles de bière abordés, allant des witbiers belges aux IPA houblonnées en passant par les stouts au café de brasseries comme la Kiuchi Brewery (qui produit la Hitachino Nest Beer) et Echigo Biru. Les microbrasseries japonaises sont également des gagnants permanents des International Brewing Awards et, ces dernières années, les exportations ont augmenté de façon spectaculaire grâce à la popularité et à l’augmentation de la production, ce qui permet de mettre plus facilement la main sur une bouteille (surtout sur la côte ouest).

Rangé de bière pression avec des bouteilles d'alcool fort derrière

Danemark

Bien que les styles de bière du Danemark n’aient pas été aussi populaires en dehors de ses frontières que ceux de la Belgique ou de l’Allemagne, le pays possède une solide gamme de spécialités saisonnières traditionnelles, tandis que le raz-de-marée de nouvelles microbrasseries imite les styles internationaux avec aplomb. La coqueluche de loin de la scène de la bière artisanale est Mikkeller, dont la seule présence a largement contribué à élever le Danemark aux yeux de la communauté internationale et a inauguré une ère revitalisée de production et d’ouverture de brasseries. Avec d’autres petites brasseries populaires telles que To Øl, il est courant de voir le Danemark représenté sur les listes de bouteilles et de bières pression dans les meilleurs bars à bière du monde et sur les listes de classement des meilleures bières.

Allemagne

L’Allemagne se classe parmi les cinq premiers pays du monde pour le volume de la production de bière et occupe la troisième place pour la consommation de bière par habitant. Même en dehors des chiffres, il est pratiquement interdit de fabriquer de la mauvaise bière : le Reinheitsgebot (ou loi allemande sur la pureté de la bière) a permis à de nombreuses brasseries de conserver les mêmes recettes pendant des siècles. Les grands classiques comme Ayinger fournissent toujours des bières qui sont considérées comme des références dans leur style, et les brasseries historiques, comme Riegele, qui illustrent les styles nationaux populaires, maintiennent les spécialités locales en vie malgré le manque d’intérêt en dehors du pays.

Malgré ce lien étroit avec la tradition, de petites brasseries révolutionnaires ont vu le jour : certaines, comme Freigeist (traduit par « esprit libre »), mettent en avant des styles allemands « en voie de disparition », tandis que de jeunes pousses de Berlin, comme Vagabund Brauerei, produisent des styles internationaux dans une ville qui était autrefois une friche à bière.

Le Royaume-Uni

La bière artisanale au Royaume-Uni n’est pas seulement florissante, elle explose : des changements lents mais constants dans la législation ont conduit au plus grand nombre de brasseries dans le pays depuis la Seconde Guerre mondiale, et les avancées technologiques et les investissements dans le secteur revitalisent tout, des pratiques de mise en fût à la production de houblon. Le Royaume-Uni peut désormais se targuer d’avoir le plus grand nombre de brasseries au monde par habitant, et des brasseries innovantes telles que Wild Beer Co, the Kernel, Beavertown et Harviestoun ont commencé à attirer les jeunes buveurs loin des lagers pâles qui ont dominé les lignes d’approvisionnement des pubs pendant des décennies. De plus, avec la Belgique et l’Allemagne, le Royaume-Uni fait partie du noyau historique de création de styles qui sert de pilier à la fabrication de la bière moderne.

Les États-Unis

Les traditionalistes peuvent le nier en long et en large, mais il n’y a pas de doute : les États-Unis sont aujourd’hui un leader mondial de la bière. Les brasseries ouvrent au rythme de 1,5 par jour, les brasseries américaines dominent les classements mondiaux et, bien que la consommation globale de bière ait légèrement baissé, on constate une augmentation marquée de la consommation de bières artisanales aux États-Unis. Le style de brassage américain est si populaire dans d’autres pays que les brasseurs artisanaux s’étendent en Europe, y compris les projets de Stone pour une brasserie à Berlin et l’opération sœur de Brooklyn Brewery en Suède. Des brasseries comme Hill Farmstead, Russian River et 3 Floyds sont entrées dans l’atmosphère raréfiée des brasseries adulées dans le monde entier, où des styles presque oubliés ont été revitalisés et innovés avec beaucoup de succès. Quelle que soit la manière dont on la découpe, l’explosion sans précédent de la culture de la bière aux États-Unis ne montre aucun signe de ralentissement.

Vitrine de bière belge avec des verres

Belgique

Que vous buviez une lambic, une saison, une dubbel ou une witbier, la Belgique est un exemple rare de la rencontre de la tradition et de l’innovation qui perdure aujourd’hui. Dans le monde entier, l’estime de la bière belge n’a pas faibli le moins du monde, grâce à des marques comme Kwak, Rodenbach, Gulden Draak, Chimay, Cantillon, Tilquin et Brasserie Dupont. En grande partie grâce aux techniques de brassage belges préservées, les styles sont encore largement imités et les méthodes de production, notamment la fermentation en bouteille et le refroidissement, sont toujours utilisées. Mais en plus de cela, des brasseries contemporaines comme de la Senne, Alvinne et Hof ten Dormaal ont su garder la fraîcheur dans le pays en élevant les styles traditionnels grâce à des techniques et des ingrédients modernes. En d’autres termes, il est difficile de surpasser les marques mondialement reconnues et convoitées qui proviennent de Belgique, tout en conservant une culture dynamique à l’intérieur de ses propres frontières.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s